Le Wiki de l'Université Volante

Un espace d'accueil, d'information et de partage pour les participants de l'Université Volante.

Outils pour utilisateurs

Outils du site


Panneau latéral

cr_de_la_journee

CR du 22/09/2018 : Pleinière à Jussieu

Présentation de la cartographie de l'université volante

Texte de la cartographie de l'Université volante

Présentation par B.

Indication de l'idée de “floutitude” des composantes de l'université pour permettre d'intégrer tout ce que les personnes (utilisateurs, acteurs, etc.) concernées par la volante pourraient y projeter. L'intérêt de l'indéfinition c'est qu'elle permet d'articuler des choses potentiellement contradictoires (a priori ou a posteriori). Il en découle qu'il faut un minimum de direction pour éviter l'imposition d'une vision. Pas de centre de pilotage, donc une forme de délocalisation.

Un écueil à éviter dans ce genre d'initiative, c'est l'épuisement lié au petit nombre de gens qui doivent dépenser une grande quantité de temps et d'énergie. A émergé l'idée d'une structure fonctionnelle à base de volon. Un volon est une unité autonome de formation/enseignement qui rassemble trois ingrédients: un sujet, un lieu, un public. Cela fait apparaître la nécessité d'une plateforme numérique d'échange. Pour les contacts avec la société (en particulier signature de baux, location, trésorerie, etc.) une association des membres de l'Université Volante.

public → n'importe qui, qui peut être ciblé (p.e. migrants), déjà demandeur (université de tous les savoirs) etc. une seule règle, c'est à définir par le volon.

pourquoi faire → une nouvelle université populaire… de la recherche (une praxis, ni moyen, ni fin), se mettre les idées au clair pour savoir ce qu'il est possible de faire quand il y aura une demande pour ça.

3 gros modèles de fonctionnement ont émergé des discussions préparatoires :

  • université des interstices : utilisation des espaces de liberté à l'université classique car il en reste
  • université aux marges : Recréation de moment de liberté dans l'université, laïcisation, démocratisation, prise de conscience du non besoin de l'université pour les dirigeants politiques. Il faut se dégager des lieux en propres et pouvoir exercer n'importe où (la volante). Une manière de s'affranchir des lieux c'est d'en créer, sous forme de volon (alliant théorie, recherche architecturale, disposition constructive?)
  • “Vincennes 2.0”/Université du dehors, parce qu'il faut également accueillir les 160000 étudiants supplémentaires d'ici à 2025.

Faiblesse de tout ça, c'est le petit nombre. comment faire un discours de vérité avec le temps à investir disponible (qui est réduit). L'idée vient à remettre des choses en ligne pour permettre l'édition et la mise en contact.

Il faut trouver du temps (détourner du temps) avec pour retour (indicateur?) quelque chose d'autre que les indicateurs économiques. On en vient à la question du financement qui représente le piège car il ne faut pas tombé dans le bénévolat pour tous alors que les situations des enseignants sont assez différentes (question du précariat?)

Vient aussi la question de la diplomation, qui n'en est sans doute pas une, certaine choses pouvant être reconnue sans pour autant être associée à un diplôme (il suffit de créer les liens qui permettent de dire voilà cette formation est intéressante pour nos métiers, nous avons un manque pouvez vous faire quelque chose ?)

Enfin, nécessité d'un public (ne pas faire des cours pour se faire plaisir, mais bien pour répondre à un besoin) à mon avis cet aspect n'est pas problématique si la structure est assez grosse pour accueillir les différences de conception.

à la fin de l'intervention il y a eu des réactions:

  • Pablo: Public pas plus de 15 élèves dans un volon question en dire le vrai et dire du vrai. Le diplôme est important plus pour l'étudiant qui recherche une voie rapide vers l'emploi (ce à quoi sert le diplôme dans l'organisation du travail actuelle)
  • Claire: Auteure de théâtre et journaliste, inspiration de l'université des va nu pied (Inde) entraînant des personne à devenir ingénieur en électricité.
  • Enseignant à l'ENS en sciences politiques : Comment construire le vrai ? Le volon passe commande à l'université
  • Pascal de l'université de Strasbourg : élément pessimiste : l'outil numérique aurait un effet d'avivement des tensions. Ce qui n'est pas le cas lors des échanges physiques. Besoin de co-construction permettant de dépasser la contradiction entre les différents modèles.
  • Rémi: Prof P8 enseignement à distance pour des étrangers francophones + français de l'étranger (proposition de public) besoin d'une interactivité dans la forme et le fond
  • Chercheur en philosophie : un projet d'éducation populaire, salle mouvante pour aller au plus près du public. Ne plus faire de construction sans le public (sachant que la fixation du savoirs passe par une forme de fixation dans les disciplines). Besoin d'enseigner comment le savoir se construit.
  • Maxime intervient concernant le terrain de Sevran
  • Olivier, peintre : public, recalé de parcours sup, attention à la communication et en particulier au visuel

Comment Vincennes a été possible?

Ateliers

L'après-midi est consacré à la création de volons, d'abord tous ensemble puis en petits groupes. Les différents groupes sont résumés en volons fonctionnels, thématiques et géographiques, qu'il est possible de rejoindre en contactant la personne référente: voir les volons.

cr_de_la_journee.txt · Dernière modification: 2018/10/24 22:41 par admin